L’Agro-Agri en Eurasie : quelles sont les opportunités ?

L'AGRO-AGRI, UN SECTEUR STRATÉGIQUE EN EURASIE

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

aRMénie : L'AGRO-AGRI, un secteur important dans le pays

L’agriculture est l’un des secteurs clés de l’économie arménienne, représentant 11,2 % du PIB en 2020. Le secteur agricole est basé sur la production de légumes en plein champ et sous serre, la production de fruits et de baies, ainsi que l’élevage de bétail. Depuis l’Antiquité, l’Arménie est le centre de l’élevage bovin. Les races endémiques de moutons,
dérivées de leur ancêtre sauvage, le mouflon arménien, sont déjà mentionnées au IXe siècle av. JC.

Top 5 des importations en Arménie

  • Autres produits
  • Blé
  • Sucre
  • Viande de volaille
  • Huile de tournesol 

 

Biélorussie : L'agriculture représente 7 % du PIB en 2020

Production végétale :
• Céréales : 8.770 Mio. T,
• Pommes de terre : 5.231 Mio. T,
• Légumes : 1.751 mille T,
• Lin : 48 mille T,
• Betterave sucrière : 4.011 mille T,
• Fruits et baies : 792 mille T,
• Ventes de bétail et de volaille, en poids vif : 1760 mille T,
• Ventes de bétail et de volaille, en poids à l’abattage : 1285 mille T,
• Lait : 7765 mille T,
• Laine : 107 mille T.

La stratégie du développement agricole Biélorusse vise avant tout l’intensification de la production, la modernisation de la base technique de production.
Le rééquipement systématique et complet de l’industrie en machines et unités performantes de
nouvelle génération devrait apporter une augmentation significative de la productivité du travail dans
un contexte d’une réduction du potentiel de ressources en main-d’œuvre.

L'AGRO-AGRI au kazakhstan

La production végétale est l’épine dorsale de l’agriculture.
Les cultures cultivées : maïs, avoine, millet, orge, sarrasin, riz et blé de printemps. cultures oléagineuses et betteraves à sucre, raisins, melons, pommes, pommes de terre, lin et coton. Le bétail du pays : bovins, chèvres, porcs, chameaux, chevaux et moutons.
Le projet national de développement du secteur agricole pour 2021-2025 vise à multiplier la productivité par 2,5 en cinq ans, à saturer le marché intérieur de denrées alimentaires produites localement à hauteur de 80 % et à multiplier par 2 les exportations de produits transformés. Il est également prévu de former 7 écosystèmes autour de grands projets d’investissement, notamment la production et la transformation de viande, de fruits, de légumes, de sucre, de céréales, d’oléagineux et de produits laitiers.

L'AGRO-AGRI en Azerbaïdjan

Dans le secteur agri en Azerbaïdjan, la production végétale l’emporte sur la production animale :
Production végétale : 61 % : Céréales, légumes, fruits et baies et pommes de terre, coton et betterave à sucre
Production animale : 39 %. 
1,9 milliard d’œufs, 115 400 mille T viande de volaille, 2,2 mille T lait , 143,1 milliers T de viande bovine et 87,0 milliers T d’agneau
Stratégies de développement socio-économique de l’Azerbaïdjan pour 2022-2026 prévoit un programme de relancement des secteurs traditionnels de l’agriculture : élevage de vers à soie, culture du coton, culture du tabac et culture des noisettes.
L’État soutient les producteurs agricoles en subventionnant les primes d’assurance.

géorgie : Seul 16 % du territoire géorgien est adapté à l'agriculture

La viticulture et la vinification sont des secteurs les plus importants de l’agriculture en Géorgie. Les exportations de vin représentent 14,9 % du total export, soit 498 millions USD. Le gouvernement géorgien a approuvé une stratégie de développement agricole et rural de la Géorgie pour la période 2021-2027. Cette stratégie répond à la nécessité d’accroître la compétitivité du secteur agricole, de parvenir à une croissance durable de la production, d’assurer la sécurité alimentaire, de lutter contre la pauvreté grâce au développement durable des zones rurales.

Ouzbékistan :

Environ 50 % du territoire ouzbek sont des pâturages, tandis que les terres arables représentent environ 10 % de la superficie totale du pays. La principale culture de l’Ouzbékistan est le coton, le pays se classe parmi les dix premiers producteurs mondiaux en termes de production brute. Le blé est la principale céréale cultivée en Ouzbékistan, mais le maïs, l’orge et le riz sont également cultivés, cependant leurs volumes sont insignifiants.

Turkménistan : l'AGRO-AGRI, un secteur clé de l'économie

L’agriculture est l’un des secteurs clés de l’économie du Turkménistan, mais les terres arables ne représentent que 4 % du territoire total du pays. En raison des conditions climatiques difficiles, la quasi-totalité des terres agricoles du pays sont irriguées, mais les infrastructures d’irrigation et les pratiques d’utilisation de l’eau ne sont pas suffisamment efficaces. En général, tout le blé et le coton sont cultivés sur des terres publiques, tandis que les agriculteurs privés cultivent des fruits et des légumes.
En mai 2010, le programme national de développement socio-économique du Turkménistan pour 2011-2030 a été adopté afin d’améliorer la sécurité alimentaire de la population. Ce programme prévoit une augmentation significative de la production agricole et le développement du secteur de la transformation. On s’attend à ce que le taux de croissance du secteur de la transformation agroalimentaire dépasse celui de la population du pays, et qu’il y ait donc une augmentation correspondante de la valeur par habitant du secteur. Pour atteindre l’objectif ci-dessus, une augmentation significative des investissements publics dans le segment de la transformation est nécessaire.

Téléchargez l'étude complète :